Les Clowns débarquent au CH de Libourne!!

Les Clowns Stéthoscopes interviendront dès cet été au CH de Libourne dans les services pédiatriques. Ils visent à améliorer le quotidien des enfants hospitalisés, de leurs familles, et des soignants. Une campagne de dons en ligne vient d’être lancée pour financer ce nouveau projet.

11 clowns professionnels, se relaieront en duos, chaque semaine et toute l’année, pour intervenir dans 4 unités de l’hôpital Robert Boulin : la néonatologie, l’hospitalisation conventionnelle, l’hôpital de jour/soins externes, les urgences pédiatriques.

Ce seront environ 1.400 enfants par an visités par les clowns.

*


Le lancement de ce nouveau projet est financé par une campagne de dons, du 5 mai au 5 juillet 2021, sur Helloasso : cliquez sur ce lien :

https://www.helloasso.com/associations/les%20clowns%20stethoscopes/collectes/les-clowns-debarqueront-au-centre-hospitalier-de-libourne


Les fonds récoltés, objectif 4000€, financeront les deux premiers mois d’interventions de l’association au sein de cet établissement.

Les Clowns Stéthoscopes sont des artistes, professionnels du spectacle, formés toute l’année à l’univers hospitalier et suivis par une psychologue. Ils travaillent en complémentarité avec les équipes soignantes dans un même but : le bien- être de l’enfant hospitalisé et de sa famille.

Spontanés, toujours dans le moment présent, les clowns proposent des interventions uniques et personnalisées, afin d’offrir à l’enfant le pouvoir de rire, jouer, rêver et ainsi dédramatiser l’hospitalisation et les actes de soin.

Leurs visites joyeuses et ludiques s’inscrivent dans la régularité et la continuitéParce qu’un séjour à l’hôpital génère de nombreuses ruptures avec la vie extérieure et les repères familiers pour les enfants, ces moments contribuent à recréer un lien avec l’extérieur et -in fine- contribuent à une meilleure acceptation des soins.

*Depuis 1999, l’association « Les Clowns Stéthoscopes » intervient auprès des enfants hospitalisés au CHU de Bordeaux – Pellegrin et à l’Hôpital Haut-Lévêque de Pessac.